Valeurs & droits                            

Aspects juridiques

Un examen médical n’est possible que si vous, en tant que femme enceinte, avez donné votre consentement. Vous avez le droit de changer d’avis et de renoncer à prendre connaissance des résultats des tests pratiqués. Vous pouvez également demander à connaître uniquement une partie des résultats. Ce dernier point est particulièrement important dans le cas de l’échographie: en tant que femme enceinte/futurs parents, vous pouvez renoncer à être informés des éléments qui indiqueraient un handicap éventuel.

Valeurs

En lien avec le diagnostic prénatal, on parle souvent de «risque». Un mot qui fait peur. Quelle future maman n’aimerait pas éviter tous les risques?

Les explications données à propos d’un résultat d’examen prénatal sont le plus souvent basées sur des hypothèses. Il n’est pas possible de prédire précisément les possibilités de développement de l’être humain à naître. Les examens prénataux sont capables de détecter un (petit) nombre d’anomalies. Cependant, un examen prénatal n’est pas une garantie d’avoir un enfant en bonne santé. 

                                                      

Le terme de «risque» peut également être trompeur. Les examens prénataux permettent en effet de vérifier la présence d’un handicap. Toutefois il existe très rarement une option thérapeutique. Le seul choix qui s’offre à la femme est alors de prendre une décision pour ou contre un enfant handicapé. En ce sens, les tests ne peuvent pas exclure les risques.

 Mais il ne faut pas oublier que 96 à 98% des enfants naissent en bonne santé.