Valeurs & droits                            

Aspects juridiques

Un examen prénatal ne peut être fait - comme tout examen médical - uniquement si la femme a donné son consentenement éclairé de le faire. Ceci vaut également pour l'Ultrason et les tests qui analysent le sang maternel.

Valeurs

En lien avec le diagnostic prénatal on parle souvent de "risque". Un mot qui fait peur. Quelle future maman n'aimerait pas éviter tous les risques?

Le diagnostic prénatal fait aujourd'hui partie de l'accompagnement médical des femmes enceintes. Ainsi, chaque femme est confrontée à la question de décider quels tests elle aimerait faire ou non. Une telle décision ne peut être prise que si elle est suffisamment informée, si elle connaît les conséquences éventuelles des tests et si elle sait qu'elle a également le droit de renoncer à ces tests.                               

Les tests prénataux peuvent déterminer si un handicap spécifique est présent. Un traitement n'est que très rarement possible. Le seul choix que la femme enceinte a, est de se décider pour ou contre un enfant handicapé en choississant ou non une interruption volontaire de grossesse. Dans ce sens les tests ne peuvent pas remédier aux risques.

 Mais il ne faut pas oublier que 96-98% des enfants naissent en bonne santé.