Mots clés sur le diagnostic prénatal

Qu'est-ce qu'est le diagnostic prénatal?

Le diagnostic prénatal (connu également sous "tests prénataux" ou "diagnostic anténatal") est une séries d'investigations médicales qui déterminent la santé du foetus. Le plus souvent on cible des déficiences génétiques. 

Le diagnostic prénatal recourt à différentes techniques: L'échographie permet de visualiser le foetus à l'écran. Ces images permettent de donner des informations médicales importantes tels que l'âge, le fonctionnement du placenta et la position du foetus. Ceci permet de préparer au mieux la naissance. En même temps il est également possible de détecter un handicap physique ou même des indices pour un handicap génétique.

D'autres tests analysent le sang maternel, le liquide amniotique ou des cellules du cordon ombilical. Le résultat de ces analyses donne des indices sur un éventuel handicap de l'enfant à naître.

Chez les diagnostics invasifs, il y a un petit risque de provoquer une fausse couche. 

(Pour de plus amples informations sur les tests veuillez consulter notre brochure ou demander conseil sur notre ligne téléphonique gratuite 044/252 45 95.)

Tests faits par routine

Le diagnostic prénatal fait aujourd'hui partie de l'accompagnement médical des femmes enceintes. Ainsi, chaque femme est confrontée à la question de décider quels tests elle aimerait faire ou non. Une telle décision ne peut être prise que si elle est suffisamment informée, si elle connaît les conséquences éventuelles des tests et si elle sait qu'elle a également le droit de renoncer à ces tests.

Le médecin a le difficile devoir de conseiller la femme enceinte sans l'inquiéter inutilement. 

Aspects juridiques

Un(e) médecin ne peut faire un examen médical que si la femme enceinte a été informée sur l'examen et a donné son consentement. En attendant le résultat des tests, une femme a le droit de changer son opinion et à renoncer à connaître les résultats du test. Elle peut également décider de ne connaître qu'une partie des résultats. Ceci peut être le cas lors de l'ultrason où la femme peut vouloir connaître les informations qui peuvent aider à préparer la naissance, mais n'aimerait pas savoir si l'enfant a un handicap.

Angoisses

En lien avec le diagnostic prénatal on parle souvent de "risque". Un mot qui fait peur. Quelle future maman n'aimerait pas éviter tous les risques?

Les tests prénataux peuvent déterminer si un handicap spécifique est présent. Un traitement n'est que très rarement possible. Le seul choix que la femme enceinte a, est de se décider pour ou contre un enfant handicapé en choississant ou non une interruption volontaire de grossesse. Dans ce sens les tests ne peuvent pas remédier aux risques.

Mais il ne faut pas oublier que 97-98% des enfants naissent en bonne santé. 

Garantie

Les résultats de tests prénataux ne permettent que de faire des diagnostics. En particulier pour certains syndromes, comme p.ex. le syndrome de Down, ils ne peuvent pas déterminer le potentiel et les limites du développement du foetus concerné.

Les tests peuvent diagnostiquer un certain nombre de maladies et de handicap, mais ne peuvent pas donner non plus la garantie que l'enfant sera sain.

Handicap

Les handicaps font partie de la vie! Les déficiences génétiques comme p.ex. le syndrome de Down sont rares, mais ils font partie de l'humanité. Les personnes handicapées ont le même potentiel à être heureux que les personnes non-handicapées.

Interruption volontaire de grossesse

Une bonne partie des tests prénataux détectent le handicap uniquement quand la grossesse est déjà tellement avancée que l'interruption de grossesse nécessite la provoquation artificielle de la naissance. L'accouchement peut durer assez longtemps (2-3 jours) suivant combien de temps il faut pour que les contractions débutent.




ITos GmbH